Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Communiqué de l'Association "Ajir pour les Harkis "concernant la déclaration de Mr Chikhi

 

 

Communiqué

Le Directeur des archives nationales algériennes vient de déclarer lors d’une interview à la revue de l’armée El-Djeich que selon les autorités algériennes « certains dossiers sont hors de discussion tel que le sujet des Harki ».

La mission confiée par le Président de la République, Emmanuel Macron, à l’historien Benjamin Stora d’établir un rapport en vue d’apaiser les relations franco algériennes avec son homologue algérien Abdelmajid Chikhi, ne peut aboutir sereinement avec des oukases de l’une des parties !

Mr Chikhi, gardien du temple de l’histoire officielle algérienne, n’est pas en droit d’imposer  des préalables à des discussions. L’histoire ne s’écrit pas à la convenance des uns ou des autres, mais à partir de faits, de tous les faits. Le non-respect des accords d’Evian et ses suites tragiques, dont le massacre de dizaines voire une centaine de milliers de personnes liées à la France, sont des faits que personne ne peut nier. Oser dire  que « les Harkis ont quitté l’Algérie de leur plein gré » lorsqu’on sait que des dizaines de milliers d’entre eux ont été emprisonnés, torturés ou massacrés après le cessez le feu est une insulte à la vérité.

Les Harkis et leurs familles s’indignent du silence assourdissant tant de la Présidence française que de son chargé de mission face à des déclarations algériennes qui vont à l’encontre d’une volonté de vérité et de réconciliation.

Les harkis, leurs familles et leurs amis seront vigilants à ne pas être une nouvelle fois les victimes de tractations franco-algériennes basées sur le mensonge.

Près de 60 ans après la fin de la guerre, il serait  temps que l’Algérie porte un regard critique sur tous les aspects de son histoire y compris le massacre de messalistes, de Harkis et de Pieds Noirs. Les vérités que l’on tait deviennent vénéneuses disait Nietzsche. Souhaitons qu’elles n’empoisonnent plus l’avenir.

***

AJIR France.  1 rue de la cité. 63000  Clermont Ferrand.        Mail :  contact.ajirfrance@gmail.com

*******

-  POUR ETRE informé des derniers articles sur harkisdordogne.com inscrivez vous : C'est ici

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Behar 20/02/2021 17:09

Bonjour à tous,

A toutes fins utiles, je confirme l'authenticité du Communiqué , et confirme qu'il émane bien de l'Association Nationale "AJIR FRANCE pour les HARKIS "...

Fraternellement, bien à vous.

Jean-Pierre Behar
Co-référent AJIR-FRANCE
Délégation Régionale PACA
Vice Président départemental "Collectif Harkis 06"
Président Ass. HARKIS DE MOUANS SARTOUX.

révoltes75 14/12/2020 12:44

C'est un bon communiqué mais on ne sait pas s'il émane du bureau de du CA d'Ajir car il n'est pas signé.
Par contre, pourquoi parler de "dizaines de milliers" alors que les 150000 harkis massacrés sont avérés par des documents administratifs et militaires. Contrairement à ce qui est écrit ici, il faut être naïf de croire que l'Algérie portera "regard critique" sur l'histoire fabriquée par le FLN. Tant que le pouvoir illégitime, corrompu et injuste issu de 1962 sera aux mains de ce clan assassin il n'y a rien à espérer.
C'est à la justice que les Harkis doivent s'adresser inlassablement avec des preuves et des témoignages pour faire reconnaitre l'horrible drame d'hommes désarmés et massacrés en masse jusqu'aux membres de leurs familles par les sbires du FLN soutenus par une intelligentsia ignorante en France. Certains parmi eux ont fait leur méa-culpa très tardivement grâce à l'action soutenue d'acteurs et d'associations vigilantes qui œuvrent sans arrêt dans l'intérêt général de la Communauté. Merci à eux toutes ces bonnes volontés !

Mousse 27/11/2020 13:13

Japprouve l article d AJIR .. sur ce sujet sans aucun jugement .

Behar 24/11/2020 11:53

Le Dossier Harki dérange autant la France, qu'une frange de l'Algérie...ceux qui ont écrit "notre histoire à leur mesure...le FLN ", par ceux qui qui font des Harkis, leurs boucs émissaires ! Il est impératif de rafraîchir la Mémoire collective, et surtout d'agir politiquement au sein des associations sérieuses, qui refusent la démagogie et d'etre les dindons de la farce !

En tout etat de cause, j'approuve le communiqué de presse que publie "AJIR-FRANCE pour les Harkis ".