Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lettre ouverte d'un fils de Harki

- Lettre ouverte d'un fils de Harki -

Je crois que, depuis des décennies, nous avons été formatés psychologiquement dans les camps de transit, de regroupement, d'internement...pour nous museler et nous diviser, à coup de miettes et de subventions pour les plus dociles "de nos prétendus représentants"...

Les plus durs d'entre nous, étaient soient surveillés, emprisonnés ou internés dans les centres de psychiatrie...

J'ai été de ceux-là, et je peux en témoigner.

Pendant que l'immigration faisait son nid dans l'économie, et la politique...

Nous, on réglait les comptes, avec "nos chikayas", dans l’assistanat, la jalousie, et les chaklalas à 2 francs et 6 sous !

A ma grande surprise, dès que l'un des nôtres réussit à percer dans la vie comme maire, sportif de haut niveau, artiste, sociologue, ou chef d'entreprise...on lui tire dessus "à boulets rouges", au lieu de faire autant que lui !

Est-ce dans nos gènes, je ne sais pas...Je me pose la question : "Serions plus cons que les autres" ?

J'ai connu cela, et je sais de quoi je parle...

Enfin pour clore le débat entretenu par une poignée d'irréductibles acquis "à l'indépendance Algérienne"...

Ce n'est pas le Peuple qui a voulu cette guerre...58 ans après le cessez-le-feu, il se retrouve sans liberté, sans démocratie, privé de sa propre économie tant promise...et dont il n'a jamais vu la couleur, ni senti l'odeur...

Cette indépendance n'a pas été obtenu, par les Algériens, mais par "un Clan de mafieux et de corrompus" qui s'accrochent au pouvoir depuis 1962...

C'est cela la démocratie tant promise au Peuple ? Le quel Peuple a été volé et dépouillé par le FLN et tous ses réseaux ?

Il se sont succédés au pouvoir, avec l'armée, pour se répartir les postes les plus importants, tout en faisant emprisonner, exiler ou assassiner les Ben Bella, Ait Ahmed ou les Boudiaf ...

Si le Peuple était acquis à cette indépendance tant décrite, sous le prétexte de la résistance...pourquoi les Algériens viennent grossir les rangs des migrants... ? Et aux portes "d'une France colonisatrice et si sectaire " !

Je pose la question à Mr Stora, historien à géométrie variable...et son homologue Algérien Chikli...tous deux proches d'un certain FLN !

A qui, a profité cette guerre qui a fait tant de victimes et tant de morts, pour rien ?

Qu'on me donne une réponse...

Jean-Pierre Behar

*******

-  POUR ETRE informé des derniers articles sur harkisdordogne.com inscrivez vous : C'est ici

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Guy Regazzacci 24/11/2020 23:13

Bonjour à tous, bonjour monsieur Behar, Ce que vous dites sur votre arrivée en France est fort juste, vous avez été parqués, traités en parias de la société, il y avait une volonté farouche du pouvoir goliste de vous isoler, de vous ignorer. Mais, au début, franchement, je ne crois pas qu’il y a ce besoin de museler la communauté des Harkis. Je crois plutôt que 2 gol ne voulait plus entendre parler de vous tout simplement. Il faut dire que ses serviteurs zélés, les mêmes qui vous avaient désarmé et abandonné, les Messmer, Debré, Joxe et consorts étaient toujours aux rênes du pouvoir. S’ils avaient pu, ils vous auraient envoyé en Guyane comme ils voulaient le faire pour les Pieds Noirs. Il ne voulait plus -2gol- entendre parler des arabes tous confondus, des Pieds Noirs, dégagez il n’y a rien à voir.
C’est petit à petit, lorsque certains d’entre vous ont commencé à lever la tête, bafoués dans leur dignité d’êtres humains que ce que vous dites à commencer à se mettre en place ; c’est-à-dire « ...pour nous museler et nous diviser, à coup de miettes et de subventions pour les plus dociles "de nos prétendus représentants"... Les plus durs d’entre nous, étaient soient surveillés, emprisonnés ou internés dans les centres de psychiatrie... C’est à partir de là que la communauté Harki a été « traitée » avec des mesurettes, souvent de droit commun. Du fait de votre dispersion sur le territoire, il n’a pas été vraiment possible que vous vous fédériez et aussi, vous n’avez pas pu ou pas su trouver un leader charismatique pour vous représenter.
Il y a eu le Bachaga Boualem, Mohamed Laradji et d’autres mais pas de représentant National et il n’y en a toujours pas. Bien sur certains essaient ici ou là d’attirer l’attention de nos dirigeants mais en vain, ceux-ci savent bien que la communauté est dispersée et divisée, surtout sur le plan politique, les harkis et leurs descendants ayan t un vote qui va de l’extrême droite à l’extrême gauche. Par contre, je comprends votre désarroi quant aux « chikayas, conflits d’intérêts et jalousies mais, je pense que vous êtes trop dur envers votre communauté.
Vous employez un mot fort : "Serions plus cons que les autres" ? Je ne pense pas, de nombreux enfants de Harkis, malgré leurs parcours de vie des plus difficiles s’en sont sortis la tête haute et certains ont des situations plus qu’enviables, bien sûr il y a des jalousies mais cela est le propre de l’homme, pas des Harkis. Regardez autour de vous et vous constaterez que les gens s’entre déchirent lorsque certains réussissent, cela est évident dans le monde politique ou du spectacle, entre autres... De toutes façons, il faut faire avec si vous le pensez vraiment et garder la tête haute, rester fidèles à vos idées et défendre votre cause qui est éminemment juste et noble.
Continuez votre combat et essayons de nous raccrocher à ce dernier mouvement lancé par monsieur Hamoumou – le F.M.H - qui propose quelque chose de nouveau et qui sera, me semble-t-il, démocratique et aussi représentatif de la communauté Harki. Que risquons-nous, que risquent les harkis ? Il me semble que d’ores et déjà de nombreuses associations ont adhéré au F.M.H. Pour ce qui est de votre question : A qui, a profité cette guerre qui a fait tant de victimes et tant de morts, pour rien ? Qu’on me donne une réponse... Les guerres ne profitent jamais à personne et surtout pas à la grande majorité des peuples qui la subissent.
Il n’y a pas de réponse à votre question, car nous ne pouvons pas réécrire l’histoire mais, nous ne pouvons que constater que "NOTRE" Algérie a subi bien des épreuves et elle n’en ressort pas grandie et c’est peu dire…. Au vu de ses ressources (gaz, pétrole et touristiques) ce pays devrait être largement auto suffisant voir riche, hors, il est à l’agonie ? De constater qu’une grande partie de sa jeunesse ne soit tentée que par une seule chose "quitter son pays. Alors qu’un million de Pieds Noirs et 2 à 300.000 Musulmans en sont partis soit physiquement, parce que massacrés, soit pour fuir leur terre natale.
En 62 il y avait environ 300.000 travailleurs futurs Algériens en France et quelques mois plus tard (début 63) alors que le pays s’était vidé d’environ 1.500.000 habitants (Pieds Noirs, Musulmans et armée Française) ils –les Algériens- étaient 500.000 chez nous, cherchez l’erreur. Maintenant il y quelques millions d’Algériens en France et quelques millions ailleurs de par le monde. Petite remarque, quelques temps après l’indépendance, en Algérie, certains Algériens demandaient "Quand c’est fini l’indépendance..." Que de gâchis, que de morts de part et d’autre et cela pour ce résultat dramatique, sans oublier de parler de cette guerre civile qui a fait plus de morts que la guerre d’Algérie. Cela par la faute d’un seul homme, 2gol, bien sûr, ce n’est pas lui qui a déclenché l’insurrection mais c’est bel et bien lui qui a fait naitre l’espoir à tous les habitants d’Algérie, toutes confessions confondues, d’une Algérie nouvelle et nous l’avons cru en masse.
Aussitôt pris ces engagements, aussitôt reniés. Ceux qui l’ont côtoyé nous avaient prévenus. Entre autres, un capitaine dit à mon père, en 58, quand nous l’avons accueilli comme un sauveur : « 2gol ne vous aime pas –les Pieds Noirs- il n’aime pas les arabes de quelques bords qu’ils soient, il vous lâchera… ». Personne ne l’a cru, mais la guerre a continué avec son lot de malheurs jusqu’au cessez le feu qui devait permettre un retour au calme pour tous... Mais, hélas, ce ne fut pas le cas, les enlèvements et atrocités ont été multipliés alors que l’armée Française était encore présente en nombre mais elle avait l’ordre de rester l’arme au pied alors que les dits accords prévoyaient l’assistance en cas de danger imminent.
Des milliers de Pieds Noirs ont été assassinés ou ont disparu ainsi que des militaires. Et nos anciens combattants Harkis, leurs familles et de nombreux Musulmans fidèles, qui avaient tant donné pour le pays, ont payé le prix fort, plus de 150.000 d’entre eux ont été massacrés dans des conditions horribles. Tels les hommes du commando Georges, ébouillantés dans des chaudrons, sans oublier les 8 à 12.000 Harkis envoyés aux frontières déminer le plus souvent à mains nues. A ma connaissance pas de rescapé… Ceux qui s’en sont sortis ont réussi à regagner la métropole grâce à des officiers courageux car une fois de plus c’est 2gol qui voulait les laisser continuer à se faire tuer en Algérie. Il voulait à tout prix dixit 2 gol : « se délester de ce boulet d’auxiliaires qui n’ont jamais servi à rien » en parlant des Harkis. Voilà cher compatriote ce que j’avais à vous écrire suite à votre lettre parue sur le site Harkis Dordogne, vitrine des Harkis, de leurs familles et des sympathisants. Harkamicalement.

Metmati 23/11/2020 22:11

Bonsoir
Bien vu seulement il faut signaler la complicité de de Gaulle et le FLN

N.C 23/11/2020 12:30

Bonjour a tous

Merci monsieur pour cette lettre émouvante et remplie de vérité...
Oui les "Machakiles" nous ont divisés..et malheureusement cela continue.
Fille de harki et ayant transitée par plusieurs camps je ne peux que comprendre votre situation. Depuis 1962 nous attendons tous un geste, une compensation, une vérité... Rien.
Merci à"harki-dordogne" de nous donner l'opportunité de nous exprimer...
Bon courage a tous et soyons fiers

Behar 23/11/2020 18:58

Merci cher ami et compatriote, pour votre soutien...Et merci à Harkis-Dordogne, de nous ouvrir ses colonnes et son réseau.
AMITIÉS.

Agnetti jean louis 23/11/2020 11:00

RESTEZ FIER ! RESPECTS MESSIEURS. Pied noir et ex Adjudant PARA. ????????

Behar 23/11/2020 19:27

Nous sommes unis et fiers, cher Mr Agnelli, il ne peut en etre autrement...Nous n'avons pas le choix, au nom du sacrifice des 150000 Harkis ...Nos Pères et Nos meres !

Bien à vous, Mon cher Compatriote.

gaume 23/11/2020 10:36

vous avez raison cher monsieur Behar, il faut que monsieur Stora et monsieur Chikli fassent une réelle histoire de l 'Algérie, un pays confisqué , entre les mains d'une aristocratie politique,

Behar 23/11/2020 19:17

Stora sert ses intérêts en Algérie et France...
Les problèmes Harkis ou Pieds noirs, il n'en a que faire !

Amitié

GERMAINE WOLLMANN 23/11/2020 09:29

Bonjour , je suis pied-noir depuis de nombreuses générations , ma famille m'a très souvent parlé de tous ceux et celles qui n'ont pas été épargnés durant cette période , dont votre communauté ; votre lettre est juste , et oui la question finale se pose !!!! Malheureusement j'ai bien peur que nous n'en ayons jamais la réponse tant cette question dérange au plus haut point !

Behar 23/11/2020 19:14

Depuis 1962 , nous les exilés avons été trompés, manipulés, divisés...
Il est temps de de nous réveiller, et de nous parler sans tabou, sans crainte...

HARKIS ET PIEDS NOIRS...

DJERFI Youssef 23/11/2020 09:14

UN ESPRIT LIBRE EST RESTE UN ESPRIT LIBRE CHER MR BEHAR. C EST DE PLUS DE COURAGE ET DE DIGNITÉ DONT NOUS AVONS BESOIN !FRATERNITY

Behar 23/11/2020 19:10

Citation de Che Guevara:

" CELUI QUI À PEUR DE SE REVOLTER...NE PEUT SE PLAINDRE, NI SE LAMENTER " !

Voila, Cher Mr Djerfi, en espérant que votre dignité et votre courage dont vous faites référence...soient au RDV ! Cordialement, bien à vous...

mémoire des camps 23/11/2020 09:13

Bonjour,
Merci pour cette lettre...qui dit juste que l'on nous a formatés dans les camps.
Nos professeurs étaient les chefs de camps.....SANS oublier les fameuses monitrices des camps, école de la jalousie et assistanats... et la précarité intellectuelle !!!
Toujours la jalousie pour ne pas se réveiller.
58 ans après....
Les autres ils montent des entreprises de débroussaillage avec des contacts avec l'état et nous les enfants de harkis un poste d'agent d'ONF ...comme les parents.
C'est dommage
Diviser pour mieux régner.

Behar 23/11/2020 19:03

Merci de confirmer mes propos...qui sont ceux de toute notre communauté...
Oui, diviser pour mieux regner...est un fait !

Mais, à nous de surmonter cette épreuve , par notre action, par notre courage, et au nom de notre Dignité...
AMITIÉS