Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

300 millions: le généreux cadeau d’Emmanuel Macron aux harkis à sept mois de la présidentielle

Les faits - Ce lundi matin, Emmanuel Macron rendra hommage aux harkis et à leurs descendants, cinq jours avant la journée nationale à la communauté et aux supplétifs qui ont combattu aux côtés de l’armée française durant la guerre d’Algérie. Selon nos informations, le président de la République franchira une nouvelle étape dans la reconnaissance de leur cause à travers un projet de loi et un fonds de réparation qui devrait être doté de 300 millions d’euros.

« Emmanuel Macron veut frapper très fort, confie un proche du dossier. La séquence de lundi est préparée depuis des mois en toute discrétion par les conseillers élyséens, de Bruno Roger-Petit, conseiller mémoire, à Cécile Renault, chargée du projet mémoire de la colonisation et de la guerre d’Algérie à l’Elysée. » Le facteur déclencheur est la remise du rapport Stora sur la mémoire de la colonisation et de la guerre d’Algérie, en janvier dernier.

A l’époque, les responsables de l’association Ajir pour les Harkis, dirigée par Mohand Hamoumou, longtemps maire de la ville de Volvic (2008 à 2020), déplorent le manque de clarté sur les représailles subies par la communauté restée en Algérie à l’indépendance. « L’attente principale des Harkis est absente du rapport : une loi de reconnaissance et réparation, maintes fois promise voire proposée mais jamais votée », déplore surtout un communiqué d’Ajir, demandant au chef de l’Etat de faire voter cette loi avant la fin de son mandat.

Quatre défenseurs de la cause harki – Mohand Hamoumou, Claire-Tassadit Houd, militante associative, Dalila Kerchouche, journaliste, et Serge Carel, harki torturé...

19/09/2021

*******

Vidéos Riom du 11-12 septembre 2021

-  POUR ETRE informé des derniers articles sur harkisdordogne.com inscrivez vous : C'est ici

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Discours, clientélisme, promesses, insultes...encore et toujours...
A tous les descendants de Harkis,
je vous en conjure,
si nous voulons un jour voir le bout du tunnel, et redonner à nos pères et mères et à toutes celles et ceux qui ont souffert et parfois sacrifiés pour que nous leur survivions, NE NOUS LAISSONS PAS DUPER une nouvelle fois !
Plus que des miettes qui ne couvriront jamais ce que nous avons perdu, plus que des mots qui ne guérirons jamais nos plaies, plus que des invitations à l'Elysée qui ne nous protégerons jamais contre les insultes, c'est d'HONNEUR dont il s'agit, car les Harkis sont avant tout des soldats d'HONNEUR !
Les médailles, le rapport STORA, l'hommage de notre ministre aux soldats du FLN, les insultes...Ce gouvernement comme les précédents essaie de nous enterrer avec la collaboration de l'Algérie.
Gardons la tête haute et ce qu'il nous reste de dignité, c'est ainsi que nous gagnerons nos droits.

François BENREDJEM
Président de l'Association Défense et Avenir des Harkis (A.D.A.H.)
Répondre
F
Encore un PROJET de lois, un chantier dont on n'a pas la date de fin des travaux : 300 000 000 millions, soit environ 357 euros par harki. Paix à mes parents qui nous ont appris à ne rien attendre . Ses promesses de 2017, pfft envolées oubliées : ne soyons pas dupes.
Répondre
Z
Pays des droits de l'homme

Message
Il est temps, que le pays des droits de l'homme honnête sa dette à l'égard des Harkis.
Il ne peut continuer d'ignorer, les dégâts causés dans les familles de Harkis...
Stop au déni, courage et justice, enseignes cette page douloureuse de l'histoire de FRANCE????????.
La complicité et médias, doit cesser.
Ne nous laissons pas insulter!!!
Fiers de notre histoire, toujours humbles et respectueux.
L'histoire des Harkis, c'est l'histoire de la FRANCE???????? et je peux vous assurer qu'elle n'est pas belle!!!
À mon père et ma mère...
Répondre
M
J’espère que la France va enfin pouvoir aider les enfants et petits enfants des harkis car c’est vrai nous avons beaucoup de mal aujourd’hui à recevoir de l’aide nos parents ont tout quittés pour nous puissions vivres mieux en quittant leurs pays et pourtant nous avons l’impression de ne pas être les bienvenus nous sommes français grâce à nos parents qui pendant la guerre d’Algérie ont combattu auprès de l’armée française.
MN